• Lélie De Lancey

Le gardien du bord






Au petit jour, le lieu est calme, baigné par la lumière du soleil levant.



La grand falaise étire encore un peu son ombre au large. Le clapot de l'eau berce la petite crique d'un doux murmure.



J’aime venir me ressourcer à cet endroit. J'aime méditer et écrire également.












LUI, il est immergé sous l’eau claire et fraiche.

Son visage se dessine dans les rochers aquatiques, sous les reflets scintillants du matin.

Il regarde vers la côte.


Le Gardien se montre, je le vois.


Alors s’installe un dialogue silencieux entre nous.


« Mon visage façonné par les courants de l’hiver apparait aujourd’hui.


Vision fugace de ma tranquillité avant que les baigneurs ne viennent jouer dans les flots que je garde.

Comme toi, je goûte à la sérénité de ce moment privilégié.

Le soleil dépasse la crête de la falaise et me maquille de lumière.


Les couleurs de mon visage sont comme celles de ta palette, multiples aux variations infinies. Chaque galet, qui compose ma mosaïque porte sa propre vibration, sa propre nuance.

Et tout cela s’harmonise dans un doux équilibre.


C’est là un beau chemin pour vous, petits frères.


Si tu plonges ton regard dans ce kaléidoscope de teintes, tu verras que certaines vibrent fort à ton cœur, d’autres te plaisent, d’autres t’intriguent, d’autres encore n’ont pour toi que peu d’intérêt mais elles sont-là, à leur place, étalées sous tes yeux, et tu regardes ce Tout, harmonieux et multiple.

Pas de tri, juste un tout.

Et ce Tout est juste beau. »



Je remercie le Gardien du bord, pour ses sages paroles.

Et puis, je suis mon intuition, ou peut-être ce qu’il me souffle…


Je prends en photo le fond de l’eau… Et là, comme par magie, les couleurs irisées bleues si chères à mon cœur se révèlent ! Elles sont mises en valeur par les galets qui les entourent.

Le Gardien du Bord a raison.

Il y a des choses qui nous sont plus agréables à regarder, à voir.

Elles nous sembleraient moins belles si elles étaient seules à exister.

Alors, je le remercie de m'avoir ainsi rappelé qu'elles font partie intégrante d'un ensemble et c'est la juxtaposition de toutes ces différences, la somme de chaque unicité, qui crée l'harmonie.

Lélie de Lancey - Mai 2022


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout